L’entretien du Jardin

Entretenir les jardins du Kestellic requiert une compétence et un savoir-faire très particuliers.

Cela implique une bonne connaissance de la grande variété de plantes rares qui parsèment le domaine, ainsi que la maitrise de l’influence de ses spécificités géographiques (hydrométrie, ensoleillement des parcelles, effets du vent dans ce relief, impact des nombreux cours d’eau…).

D’autre part, avec des pentes pouvant atteindre 70° l’entretien des jardins nécessite des compétences spécifiques, directement empruntées au monde de l’alpinisme. C’est en effet régulièrement accrochés à une corde de rappel, que les jardiniers travaillent dans les parties les plus escarpées.

Enfin la déclivité du domaine est prise en compte comme une composante originale qui constitue la valeur de ce jardin classé. Elle impose cependant de créer des restanques, d’étayer les arbres qui côtoient le vide, d’implanter des plessis pour retenir l’humus des sols. C’est en raison de ces différentes techniques mises en œuvre que le Kestellic est emblématique des jardins suspendus.