Un jardin suspendu

Le relief du domaine, parcouru de pentes, de petites vallées, de promontoires tombant parfois à la verticale de la rivière, confère naturellement au jardin une dimension très romantique.

Cinquante mètres de dénivelé séparent le haut du jardin des rives du Jaudy. Ce décor vertical requiert le savoir-faire particulier de jardiniers rompus à son entretien, souvent suspendus au bout d’une corde.

Le jardin est également unique par la diversité de ses espèces, réparties en trois jardins thématiques sur sept hectares.

Comme un laboratoire à ciel ouvert, 1800 variétés d’arbres importés d’Asie, d’Amérique, d’Afrique du Sud, au gré des expéditions, dessinent les espaces méditerranéen, humide et tempéré.

Cette diversité remarquable, nourri par un micro climat particulier dans cette boucle de la rivière est également devenu un havre de paix pour la faune sauvage.

Chouette Effraie, petits Rhinolophes, Loutres et d’autres espèces très menacées ont trouvé refuge dans cet Eden breton.

Et c’est ainsi pour préserver ce lieu à la biodiversité exceptionnelle où plantes rares et animaux fragiles s’épanouissent, que toute l’équipe du Kestellic entretient le jardin avec des méthodes intégralement naturelles.